Site icon Visiter Malin, blog voyages

Pourquoi les vacances ne résolvent pas le burn-out

Voyager

Voyager

Les vacances ne résolvent pas le burn-out.

Si vous avez été « perdu » avant de partir en vacances, peut-être espérez-vous prendre la bonne voie en début d’année ayant « rechargé vos batteries »?

Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples, selon une étude allemande-suisse.

L’épuisement (physique ou émotionnel), quelle qu’en soit la cause, va s’améliorer pendant les vacances (contrairement à la dépression) ; mais le burnout suit des symptômes qui ne sont pas solutionnés par le repos.

Déjà, lâcher prise en vacances ?

De simples astuces peuvent vous permettre de lâcher prise en vacances, et de diminuer votre niveau de stress :

Ok, mais après les vacances, ça se passe comment ?

Ne confondez pas burn-out et fatigue passagère

Ne confondez pas le burn-out avec la fatigue temporaire. La fatigue survient dans des situations de surcharge, tandis que le burn-out est une situation d’épuisement.

Si nous devons annuler un voyage ou reporter quelque chose parce que nous sommes « fatigués », c’est probablement dû à une accumulation de stress et de tension que nous ne pouvons surmonter temporairement qu’en prenant du repos.

Les vacances ne résolvent pas l’épuisement professionnel. Il s’agit d’une cause principale de burnout, qui se définit par une sensation de fatigue intense au travail et un sentiment général d’impuissance face à ses responsabilités.

Il peut aussi être causé par un travail exigeant ou des décisions angoissantes.

Ne prenez pas le burn-out à la légère

Le burn-out est une réponse très profonde et stable à un ensemble de stress dans le travail et dans la vie personnelle. Rien qu’une ou deux semaines de vacances ne suffit pas à le guérir ; cela n’arrangera pas l’état de choc que nous ressentons.

Les vacances sont bien souvent impuissantes à résoudre les problèmes qui causent le burn-out. Le fait de prendre du temps pour soi et de se reposer est certainement utile, mais il faut aussi comprendre ceux qui provoquent le burn-out afin d’être en mesure d’y faire face ou même d’y remédier.

Burn-out, Bore-out, Brown-out, savez-vous les différencier d’ailleurs ?

Le burn-out

Le burn-out se traduit par un « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel »

Le bore-out

Le bore-out est une pathologie engendrée par l’ennui au travail et pouvant conduire à des troubles mentaux graves tels que la dépression ou le suicide

Le brown-out

Un salarié atteint de brown-out est une personne qui ne donne plus de sens à ses tâches et qui n’a plus aucune énergie.

Quoi qu’il en soit, le Burn-out est la pathologie la plus connue en France. Elle fait suite à un épuisement professionnel de par une charge de travail conséquente.

Ce syndrome déclenchement un stress chronique renforçant la vulnérabilité d’un salarié.

L’employé ne trouve plus de juste milieu entre ses efforts fournis et le peu de reconnaissance obtenue mais aussi fait face à un faible soutient social. L’estime de soi diminue.

Il demande une réponse adaptée

Il vous arrive parfois de vouloir simplement échapper à votre travail, quitte une fois de plus à la surcharge de travail et au stress. C’est la raison pour laquelle vous envisagez sérieusement un voyage ou des vacances.

Mais les vacances ne résoudront pas le problème du burn-out. En effet, il s’agit d’un problème beaucoup plus profond que de prendre des congés! Le burn-out est souvent lié à des sujets comme le travail excessif, la pression chronique du temps, les conflits sociaux, les procédures abusives et une motivation incongrue.

Prenez le temps et reprenez du pouvoir d’action

Un congé n’est jamais une solution. Quand vous êtes en burn-out, vous ne pouvez pas vous libérer par l’intermédiaire des vacances.

Il est important de savoir quels sont d’abord les facteurs qui ont provoqué ceci dans une entreprise ou dans un organisme. Ce type de connaissance peut permettre aux gens concernés d’identifier quelles sont les situations qui les ont déclenchées.

Afin d’aider les personnes à surmonter leur burn-out, on doit également aider leur entourage à mieux comprendre ce qu’ils ressentent et à ne pas culpabiliser ou les critiquer. Enfin, lorsqu’on est en burn-out, cela peut être difficile de prendre des décisions importantes quant à la suite des événements.

Quelle est la durée pour s’en sortir du burn-out ?

Le burn-out est un désordre psychologique au travail. Il est survenu quand la tension émotionnelle et physique s’est accrue jusqu’à atteindre un niveau tel que l’individu ne peut plus supporter l’instabilité et le stress du traitement de son milieu professionnel.

Le temps du retour à un comportement normal varie, mais il faut généralement plusieurs mois, cela dépend des circonstances et de l’individu pour se remettre à entretenir les contacts professionnels antérieurs, avant de retrouver une occupation suffisante.

Puis « encore six mois pour instaurer le nouvel équilibre ». Pour organiser son planning, il est important de compter les jours séparant deux dates : la date d’un congé, par exemple, et la date d’accueil au travail.

Quitter la version mobile