Palais des Beaux Arts de Lille

Visiter le palais des beaux arts de Lille

Les collections exposées au Palais des Beaux Arts de Lille se constituent principalement des saisies révolutionnaires. Quelle est l’histoire de ce Palais exceptionnel et quelles sont les expositions à contempler ? Visiter Malin vous emmène au cœur d’un des plus grands musées de France.

Quels sont les secrets du Palais des Beaux Arts de Lille ?

C’est en 1880 que le maire de Lille Géry Legrand propose l’organisation d’un concours pour la construction d’un musée au cœur de la ville. Situé sur la place République et face à la préfecture, le Palais des Beaux Arts de Lille est dessiné par 2 jeunes étudiants-architectes parisiens : Édouard Bérard et Fernand Delmas. Dès le début du projet, les 2 artistes du bâtiment ont l’image d’un palais s’inspirant des châteaux de la renaissance tout en hybridant plusieurs époques d’architectures. 

La visite de Lille passe par ce grand bâtiment en forme de quadrilatère ne montre que sa façade principale avec ses 2 pavillons.

Inauguré en 1892, le Palais des Beaux Arts de Lille accueille le Chevalier errant, la toute première sculpture exposée au public. La magnifique et splendide salle Atrium a pris la place d’un terrain vague, tandis que la façade en verre du bâtiment-lame annexe reflète l’architecture du XIXᵉ siècle du Palais.

Cet effet miroir renvoie le visiteur d’une époque à une autre, de l’ancien au contemporain, grâce au tourbillon de génie de l’architecte Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart. Le bâtiment-lame reçoit à la fin des années 90 l’Équerre d’Argent, l’ultime récompense en matière de réalisation architecturale.

Expositions du Palais des Beaux Arts de Lille

L’Atrium : le cœur du Palais des Beaux Arts de Lille

Dans une architecture monochrome et minérale, l’Atrium est une ancienne cour aujourd’hui recouverte d’une verrière de 20 mètres de hauteur. Ce bain de lumière fait de cette grande salle de 800 m², la pièce maitresse du Palais des Beaux Arts. Aujourd’hui, l’Atrium est organisé tel un lieu de vie avec des salons pour se retrouver entre amis, un restaurant convivial, des boutiques, mais également des espaces numériques. L’atrium accueille également les expositions temporaires.

Le sous-sol du Palais des Beaux Arts de Lille

L’ensemble du sous-sol du Musée est occupé par un ensemble de collections d’œuvres antiques, médiévales, mais également des œuvres du moyen-âge et de la renaissance. S’y trouve également le plan-relief du palais imposé par Louis XIV. Le niveau -2 du sous-sol abrite des expositions temporaires ainsi que l’auditorium du Palais des Beaux Arts de Lille.

La Galerie des Sculptures

Située au rez-de-chaussée du Palais des Beaux Arts de Lille, la Galerie des Sculptures expose principalement les œuvres issues des saisies révolutionnaires. Il s’agit de tableaux, de peinture, de sculptures et des objets qui ont été saisis chez les nobles ou dans les églises. Ces œuvres saisis sont distribués dans les 15 musées de France de l’époque, dont le musée du Louvre parisien ainsi que les musées d’expositions provinciaux.

Ensuite, à partir du XIXᵉ siècle, la collection s’enrichit grâce à des donations, mais aussi, grâce à des achats que feront les conservateurs du Palais des Beaux Arts de Lille au fil des décennies. Et c’est aussi grâce à cette collection dense que le Palais devient le musée le plus riche de France en termes de collection d’arts, avec près de 60 000 œuvres à ce jour, dont 6000 en exposition permanente.

Parmi celles-ci, on retrouve essentiellement la Descente de Croix de Rubens, La Médée de Delacroix, L’Après-dînée à Ornans de Courbet ou encore les célèbres Les Jeunes et Les Vielles de Goya.

Aujourd’hui, la Galerie des Sculptures expose Alfonse Cordonier, un artiste lillois. Dans la Rotonde, l’introduction à ses sculptures commence par le très connu Chevalier errant de Fremiet qui inspire notamment les films de « medieval fantasy ». La Galerie expose ensuite des œuvres datant de la fin du XVIIᵉ au XXᵉ disposées dans une inspiration de l’Antiquité. Les statues présentées sont très figées et se classent dans le néoclassicisme héroïque. Puis les statues deviennent de plus en plus romantiques en prenant du mouvement.

Une des pièces maitresses de cette Galerie est une sculpture de Cordonnier, qui fait partie de la collection « Obsession », et qui représente un moine se confessant à la tentation de 3 jeunes femmes nues. L’œuvre, faite de marbre et d’acajou, cache sous un tabouret portant l’ensemble de la scène, le diable. La statue est également présente sur une des peintures de l’artiste, exposée cette fois-ci à la Villa Spontini de Paris.

Informations pratiques

Comment accéder au Palais des Beaux Arts de Lille ?

Le Palais des Beaux Arts est situé place République. Accessible en métro à la station Place République. 

En voiture, le parking Lille République est accessible depuis le boulevard de la Liberté.

Visiter le site du musée de Lille

Quels sont les tarifs d’entrée au Palais des Beaux Arts de Lille

Le tarif d’une entrée au Palais des Beaux Arts est de 7 euros à partir de 12 ans.

La C’ART au tarif de 40 euros annuel donne accès à 14 musées de la métropole lilloise de façon illimitée, dont le Palais des Beaux Arts de Lille.

Un tarif réduit est proposé à 4 euros ainsi qu’une gratuité, dans des conditions précises.

Physical Address

304 North Cardinal St.
Dorchester Center, MA 02124